Le 8 Mars la Journée Internationale des Femmes


Officialisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle, pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.

La femme Tunisienne elle en est où : à vrai dire nos tunisiennes bénéficient de tout leurs droits légitimes par rapport à beaucoup de femmes dans le monde arabo-musulman, et ce grâce au CSP « le Code du Statut Personnel » promulguées le 13 Aout 1956.

Et d’après les statistiques nos femmes constitue 29% de la population active, nous  les trouvons sur tous les fronts et corps de métiers.

A la révolution elles étaient bien présentes, on les a bien vu dans les manifestations commençant de Sidi Bouzid, arrivant à Tunis, subissant les coups de matraques, les bombes lacrymogènes, et les tirs à balles réelles. Et là je veut faire un hommage à cette grande dame, mère d’un martyre qui pleurait son fils en disant « j’ai encore quatre fils et je vais les envoyer se révolter », à nos mères aussi qui nous ont soutenues au cours de cette révolution, là ou on été soudés et unis, elles ont veillées qu’on manquait de rien durant les soirées de garde dans nos quartiers, en nous  préparant thé , café chocolat chaud et même des gâteaux.

Dans la vie politique elles étaient bien présentes à travers l’histoire de la Tunisie, commençant par la reine Didon (Elyssa) Phénicienne ayant quitté sa ville d’origine (Tyre) et qui aurait fondé Carthage en 815 avant JC, en obtenant du seigneur local l’octroi d’une terre en bordure de mer, grâce au stratagème de la peau de bœuf.

Nous trouvons aussi la Kahena, figure emblématique de la guerrière berbère, issue de la tribu des Djeraya, celle que l’on surnomme une des premières féministes d’Afrique du Nord. En 686, elle prend la tête des tribus d’Afrique du Nord pour lutter contre les Omeyades et va régner sur l’Ifriqiya (territoire qui correspond à l’Algérie, la Tunisie et la Tripolitaine) pendant 5 ans.

Et biensure la plus grande figure féminine tunisienne Aziza Othmana celle qui a œuvrée dans le social en affranchissant les esclaves et batissant hôpital et hospice, La liste de ces grandes dames qui ont oeuvrées dans la vie social, politiques et littéraire est bien longue pour les citer toute dans mon article.

Au jour d’aujourd’hui, les femmes tunisiennes prennent de plus en plus de place dans la vie social, société civile et politique. Elles font partie de notre Assemblée Constituante a un taux de 24% soit 49 sur 217 membres, et dont le vice président est la charismatique Mme Meherzia Labidi Maïza

La femme Tunisienne prend place aussi dans la situation actuelle du pays qui est trés tendue soit sur le plan politique et social, elle fait face aussi aux débordements et à l’extrémisme, et dans ce contexte je tiens à tirer ma révérence à la fille de la faculté des lettres de la manouba, qui a fait preuve de courrage en montant sur le toit du bâtiment pour remettre le drapeau nationale à sa place, qu’aucun homme présent sur les lieux n’a osé le faire, oui elle l’a fait, bien qu’elle était malmenée elle se relève sur ses pieds illustrant son inflexibilité en revenant protéger son symbole national, notre symbole, et ce, comme par hasard la veille du 8 Mars la journée mondiale de la femme, cette jeune fille a fait preuve d’héroisme, elle a eu l’admiration de tout un peuple, le peuple Tunisien libre.

C’est  une Femme Tunisienne, faut pas s’étonner ! Elle n’est que l’arrière petite fille de la reine Didon, Kehna et Aziza othmana.

Bilel


Comments
6 Responses to “Le 8 Mars la Journée Internationale des Femmes”
  1. philophobe says:

    sans oublier la plus merveilleuse femme pour chacun de nous, celle qui arrive toujours à pardonner à aimer et à donner sans demander en contre partie , nos chers mères, bonne fete maman bonn fete maman la tunisienne , bonne fete maman la tunisienne révolutionnaire… FIN

  2. philophobe says:

    j’ai adoré ton article Bilel! bonne fete à ta maman la tunisienne… :)

  3. bilel69 says:

    Merci mon ami que dieu te garde la tienne aussi

  4. Seif benjacob says:

    Bravo Bilel, voilà la Femme Tunisienne à rendu Haumage à notre Tunisie hier et auhjourd’hui. La Tunisie dont tant d’opressés ont trouvés refuge.Je pense que notre drapeau c’est une affaire sacrée et l ‘embleme de notre identité nationale.Entre autre, fièrement la Femme Tunisienne elle a confirmé son patriotisme au moment ou certain commencent à secouer l’identiter nationale . Restons unit restons patriotes.

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. [...] d’empêcher la profanation du drapeau nationale, un fait qu’on a relater dans notre notre article du 08 Mars 2012 à l’occasion de la Journée internationale de la [...]



What do you think?..

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 195 other followers

%d bloggers like this: